Vin chaud aux superaliments

Pas de marché de Noël sans vin chaud ! Vous apprendrez dans cet article tout ce que vous devez savoir sur la fabrication du vin chaud et comment il peut devenir un véritable superaliment.

Déjà dans l’Antiquité, il y avait quelque chose de semblable au vin chaud. A cette époque, le vin était mélangé avec du miel et diverses épices, comme du poivre, du safran et des graines de dattes grillées étaient ajoutées. Aujourd’hui, le vin chaud est traditionnellement élaboré à partir de vin blanc ou de vin rouge, raffiné avec des épices comme l’écorce d’orange, la cannelle, le clou de girofle et la cardamome. Alors que le vin chaud rouge est considéré comme un classique, le vin chaud blanc est de plus en plus populaire.

Si vous n’avez pas envie de boire votre vin chaud au froid au marché de Noël, mais que vous préférez le déguster à la maison et essayer de nouvelles variétés, alors vous devriez le faire vous-même.

1. L'essentiel - du bon vin

Avant de décider quels ingrédients vous allez pouvoir mettre dans votre vin chaud, vous devez d’abord trouver le bon vin. Le vin chaud produit industriellement contient généralement beaucoup d’huile de fusel et de sucre raffiné. Les huiles de fusel sont connues pour provoquer la fameuse « gueule de bois » du lendemain matin et sont le signe d’une mauvaise qualité de vin. C’est pourquoi la base de votre propre vin chaud doit d’abord consister en un bon vin de haute qualité. Ensuite, vous devez choisir entre le vin rouge ou le vin blanc. Ils diffèrent principalement par les épices qu’ils contiennent. Le vin chaud rouge a un goût plutôt fort et hivernal, tandis que le vin chaud blanc a un goût plus léger et plus raffiné. Le vin blanc est généralement perçu comme plus léger et plus frais – le vin rouge, par contre, est plus fort.

2. C'est parti -Réchauffez le vin

Une fois que vous avez choisi un vin, la préparation peut commencer. Mettre une ou deux bouteilles de vin dans une grande casserole et chauffer à feu moyen. Attention : le vin ne doit pas bouillir ! L’alcool qu’il contient s’évapore progressivement et le vin perd alors son goût.

3. Les détails - le choix des épices

Maintenant, il va falloir affiner votre vin chaud. C’est à cette étape de la préparation que votre créativité est sollicitée. Cependant, toutes les épices ne se marient pas aussi bien avec le vin blanc qu'avec le vin rouge.

Quelles épices pour un vin chaud blanc ? 

Le vin chaud blanc, un peu plus fin, convainc avant tout par son goût plutôt réservé, presque léger. Il sera particulièrement savoureux et fruité si vous le mélangez avec environ 250 à 500 ml de jus de pomme. Des épices comme le zeste de citron biologique, du gingembre ou la cardamome s’harmonisent bien avec ce produit. Le vin chaud blanc est particulièrement bon avec notre poudre de maca. La maca est considérée comme un superaliment aux propriétés curatives et au goût intense, légèrement épicé, exotique et donne une touche d’originalité à votre boisson. Pour un peu de douceur, vous pouvez aussi ajouter un peu de sucre de fleur de coco aux vins comme le Riesling ou le Chardonnay.

Quelles épices pour un vin chaud rouge ? 

Le vin chaud rouge est connu pour son arôme corsé et ses épices hivernales. Il devient particulièrement aromatique avec un peu de jus de canneberge ou de grenade. La légère acidité s’harmonise parfaitement avec des épices douces comme la cannelle de Ceylan ou la vanille. Un peu de notre poudre de cynorhodon donne aussi au vin un goût fruité et sucré. Si vous le préférez un peu plus classique, vous pouvez ajouter des écorces d’orange, des clous de girofle, de la cannelle et de la noix de muscade. Ici aussi, vous pouvez sucrer les vins comme le Merlot ou le Trollinger avec un peu de sucre de fleur de coco.

4. Dernière étape - mélangez, laisser infuser et c'est prêt !

Vous pouvez ajouter des gousses de vanille ou des bâtonnets de cannelle entiers au vin, qui doivent être enlevés avant consommation. Cela donnera au vin un goût encore plus intense. Les épices sont incorporées dans le vin chaud et devraient idéalement infusées pendant environ 30 minutes. Ensuite, vous pouvez verser le vin dans une grande tasse avec une louche et le déguster chaud - comme au marché de Noël !

 

L’équipe KoRo vous souhaite de joyeuses fêtes de Noël.

Les champs marqués d’une astérisque (*) sont obligatoires.

Articles adaptés
Le meilleur moyen pour savoir est de goûter
Bio Maca Pulver | 500 g
Maca en poudre bio
21,05
Contenu 0.5 kg | 42,10 € / kg

* Prix dont TVA plus frais de port

BIO KOKOSBLÜTENZUCKER | 1 KG
Sucre de fleur de coco bio
11,00
Contenu 1 kg

* Prix dont TVA plus frais de port

BIO HAGEBUTTEN PULVER | 500 G
Cynorhodon bio en poudre (églantier)
11,00
Contenu 0.5 kg | 22,00 € / kg

* Prix dont TVA plus frais de port

Bourbon Vanilleschoten | 10 St.
Vanille de Bourbon
39,00
Contenu 10 unité | 3,90 € / unité

* Prix dont TVA plus frais de port

Newsletter

* Aucune transmission de donnée ne sera communiquée à des tierces personnes. Vous pourrez vous désabonner à tout moment.